Reconnaître un Lime Crime d’une contrefaçon

Le vrai en haut // La contrefaçon en bas

Bonjour à toutes !

Aujourd’hui je vous écris un article pour ne pas vous faire avoir concernant les rouges à lèvres de la marque Lime Crime. Pour celles qui ne connaissent pas, c’est une marque américaine qu’on ne trouve (malheureusement) pas en France. Lime Crime propose des rouges à lèvres liquide, mat, sans transfert et ultra longue tenue. Oui, oui, tout ça à la fois ! Autant vous dire que dans le cercle des beautystas, cette marque est très réputée car elle tient ses promesses. Mais comme pour toute grande marque, les contrefaçons fleurissent.

Cela faisait un moment que je souhaitais tester ces merveilles. Seulement, la livraison vers la France coûte un bras, d’autant plus que le rouge à lèvres n’est pas donné non plus ! (comptez environ 17€ l’unité + 10€ de livraison). Alors, quand j’ai vu sur Instagram qu’une fille en vendait, j’ai sauté sur l’occasion. Mais en recevant mes 4 tubes, je me suis vite rendue compte que c’étaient des faux !

En fouillant un peu, j’ai remarqué que beaucoup de personnes vendent des contrefaçons Lime Crime. Regardez mes conseils pour les repérer sur de simples photos pour ne pas vous faire avoir !

Le vrai en haut // La contrefaçon en bas
Le vrai en haut // La contrefaçon en bas

A première vue, les tubes se ressemblent comme deux gouttes d’eau, pas facile de trouver lequel est le vrai et lequel est le faux…

En regardant d’un peu plus près, on remarque le premier indice sur le logo : sur le vrai, la typographie est plus fine, plus raffinée. Les petites encoches sont beaucoup plus nettes. Sur la contrefaçon, le logo a été imprimé moins soigneusement.

Le vrai en haut // La contrefaçon en bas
Le vrai en haut // La contrefaçon en bas

Pour les fleurs du bouchon, le problème est le même que pour le logo : les détails sont moins nets sur la contrefaçon, les traits sont plus “pâteux”, pas raffinés.

Le vrai en haut // La contrefaçon en bas
Le vrai en haut // La contrefaçon en bas

La différence la plus flagrante est celle-ci. Sur un vrai Lime Crime, il y a une rose imprimée sur le haut du bouchon.
Vous n’en trouverez pas sur les contrefaçons. Alors, avant d’acheter, demandez toujours à la vendeuse une photo du dessus du tube !

Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite
Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite

Une autre différence visible se trouve en bas du tube, au niveau de la référence de la couleur. La typographie n’est pas la même sur les deux tubes.
Pour le vrai rouge à lèvres, le nom de la couleur est en gras. En dessous, il y a un code qui correspond au numéro de lot. Ce numéro certifie que c’est un véritable Lime Crime.
Avant d’acheter, demandez toujours une photo de la référence pour savoir s’il s’agit bien d’un vrai.

Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite
Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite

A l’ouverture, les applicateurs en mousse sont légèrement différents, mais ce n’est pas sur cette différence que nous allons pouvoir se rendre compte s’il s’agit d’un vrai ou d’un faux.
Si vous avez le rouge à lèvres entre vos mains, vous pouvez déterminer si c’est une contrefaçon ou non à l’odeur. Les Lime Crime sentent très bon, l’odeur me rappelle les oursons à la guimauve et au chocolat. Une contrefaçon sent la peinture, une odeur qui n’est pas agréable.

Le vrai en haut // La contrefaçon en bas
Le vrai en haut // La contrefaçon en bas

Enfin, à l’application, les textures ne sont pas les mêmes, en plus d’avoir une différence de couleur.
Le vrai Lime Crime est facile à appliquer, l’embout glisse sur les lèvres. On ne sent pas du tout le produit sur les lèvres au cours de la journée, la sensation est très agréable et il n’assèche pas du tout les lèvres.

Concernant la contrefaçon, le produit est moins facile à appliquer, l’embout en mousse n’est pas optimal. La couleur s’effrite au cours de la journée, elle ne résiste pas au repas contrairement au vrai Lime Crime. De plus, le produit assèche les lèvres, il est assez “lourd” à porter.

Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite
Le vrai à gauche // La contrefaçon à droite

J’espère que cet article pourra vous aider. Je me suis fait avoir une fois, et je ne voudrais pas que cela vous arrive. Soyez vigilantes !

N’oubliez pas que les produits Lime Crime sont cruelty free et vegan. C’est aussi une raison pour laquelle j’ai voulu me procurer leurs rouges à lèvres. Pensez-vous que les contrefaçons répondent à ces problématiques ? J’en doute fortement… Le prix est élevé pour un rouge à lèvres mais cela vaut le coup ! Rappelez-vous que les contrefaçons sont bourrées de produits toxiques dangereux pour la santé et que vous l’appliquez directement sur vos lèvres. Faites attention à vous, mettez le prix nécessaire et utilisez des produits non-toxiques !

MISE A JOUR : découvrez mon article Comment reconnaître un ABH d’une contrefaçon

Nina

14 thoughts on “Reconnaître un Lime Crime d’une contrefaçon

  1. Luengo says:

    Idem je viens d eme faite avoir, le rouge a levres m’a piqué les levres, j’ai fais des recherches sur internet et effecrivement cest une contrefaçon d’apres ce que je lis ☹️ Acheté sur ebay

  2. Pingback: Reconnaître un ABH d'une contrefaçon - La Touche Finale

  3. le bihan celia says:

    Salut. J’ai lu l’article et je reconnais pas le mien. Et pourtant c’est un faux et il fait le même boulot que les vrai alors que j’ai aussi des vrai. D’accord ce n’ai pas les même à l’extérieur mais à l’intérieur le produit es le même.

    • Nina says:

      Bonjour, oui peut-être qu’il fait le même boulot, par contre, pour la composition je doute que ce soit la même. Par exemple, s’il a été fabriqué en Chine, il a forcément été testé sur les animaux. Or Lime Crime est contre les tests sur animaux.
      A bientôt 🙂

  4. Stéphanie says:

    Merci pour cet article que je vais relayer tout de suite : Je viens de voir sur facebook une fille qui a des sequelles sur ses lèvres suite à l’utilisation d’un faux lime crime acheté sur Amazon. Ca en aidera bien d’autres qui pensent faire de bonnes affaires

  5. Paloma says:

    Merci car grâce à toi je ne vais pas me faire arnaquer pour les lime crimes et es ce que tu pourrais faire de même avec les kyliecosmetics s’il te plaît merci

  6. Indy says:

    Bonjour et merci pour cet article détaillé !
    Il y a peu de temps j’ai fait l’acquisition de 5 rouges à lèvres Lime Crime Velvetiens sur un site français et en France.
    Suivant le guide publié ici, je me rends compte de différences notables entre les 5 ! Ils ont tous 11 roses sur le bouchon, mais seuls 4 ont une rose au dessus du bouchon. La typographie de la marque et le dessin des roses paraissent correspondent aux vrais produits.
    Ensuite, concernant l’étiquette au dessous du tube, 4 ont une typographie en gras, et seuls deux ont le numéro de lot sur cette étiquette, pour les autres c’est sur bas du tube.
    Au niveau de la tenue ou du confort RAS.
    J’ose espérer que ces différences sont dues à la “collection”/gamme des teintes choisies (pr moi il y a Black Velvet, Zenon, Salem, Polly et Faded) et/ou en rapport avec la date de fabrication (changement des règles).
    Pouvez-vous m’éclairer un peu svp ?

    • Nina says:

      Bonjour,
      Il y a en effet des sites français qui se fournissent directement sur le site officiel Lime Crime et les revendent plus chers à partir de France. Vu ta description, je pense que tu as bien reçu 5 vrais Lime Crime, dont un issu d’une ancienne collection, à l’époque où ils ne mettaient pas la rose au dessus du bouchon. Sinon, la meilleure façon d’être sûre que ce soient des vrais est l’odeur vanillée du produit. La typographie précise du logo et non pâteuse des contrefaçons est également un bon indice.
      J’espère avoir pu t’éclairer !
      A bientôt,
      Nina

Un petit mot ?